Retour sur la pastorale 2017 de la MIB

Image (Retour sur la pastorale 2017 de la MIB)

Rassemblés par le département MIB de la fédération, une trentaine de missionnaires et implanteurs d'église ont pu à la fois se ressourcer,  partager idées et benéficier de la longue expérience du missionnaire et pasteur Sturé Larsson.

L'implantation d'Eglise n'est pas une "long fleuve tranquille" : tel aurait pu être le titre de l'intervention de Sturé Larsson en ouverture de la première journée.

Difficultés d'intégration pour ceux qui doivent relever le défi de l'apprentissage du français et de la culture française, difficultés face à l'ampleur des différentes activités liées à l'implémentation et au manque de ressources, difficultés d'ordre spirituel, difficultés d'ordre financière, etc pour ne citer que quelques-uns des obstacles qui peuvent être présents sur la route de l'implanteur et/ou missionnaire.

Mais face à ces obstacles, il est possible de développper un certain nombre de stratégies : ne pas tourner en rond avec les problèmes, ne pas se laisser submerger par eux, dans certains cas savoir "nager" à contre courant, ou "plonger" sous les obstacles pour ressortir en eau calme, 

Au milieu des turbulences, le "fleuve de Dieu" demeure pur et puissant, source inépuisable de sagesse et de réconfort pour le missionnaire fatigué, Psaume 36 : 9 "Au torrent de tes délices, tu leur donnes à boire".

Dans sa deuxième élocution, Sturé Larsson a ensuite invité son audiance à changer le monde, avec cette fameuse citation de Steve Jobs, lorsqu'il fonda Apple et recruta John Sculley alors à un haut poste de responsablité en marketing et finance chez Pepsi

“Do you want to spend the rest of your life selling sugared water or do you want a chance to change the world?” 

“Vous voulez passer le reste de votre vie à vendre de l’eau sucrée ou vous voulez tenter de changer le monde ?” 

Image (Retour sur la pastorale 2017 de la MIB)

Nous sommes appelés à une foi qui change le monde. Modernes "Gédéon", Dieu nous envoie et nous équipe, serviteurs d'une nouvelle alliance pour son Royaume.

En dehors des temps d'enseignement, cette pastorale a également inclus un après-midi de prières les uns pour les autres.

Les missionnaires et implanteurs ont également travaillé sur leur vision et leur plan d'action pour les douze prochain mois; vision et plan qu'ils pourront revoir regulièrement avec leur référent MIB.

Convivialité et communion fraternelle ont enfin permis de mieux se connaître et d'échanger sur les différentes initiatives et projets.

Cette pastorale fut également l'opportunité pour la Fédération de remercier les différentes agences missionnaires qui depuis des années soutiennent fidèlement l'oeuvre missionnaire en France ( BMS World Mission, Interact, Junte Baptist, IMB, Deutsche Missiongemeinschaft)