Pour les gourmets de mots

Le livre des psaumes a été depuis toujours le livre de prières des chrétiens et sa dimension poétique en fit le premier livre de cantiques. Chanter les psaumes est, par ailleurs, une tradition encore en vigueur dans bon nombre d'Eglises.

Les psaumes, à la fois par le réalisme et l'authenticité des émotions exprimées, mais aussi par leur beauté et profondeur, sont une source inépuisable de prières, au centre de notre vie spirituelle.

Mais, à côté de ce livre magnifique, il existe une poésie chrétienne qui en faisant appel à notre imagination renouvelle notre vision, nourrit notre âme de mots nouveaux.

En cette période de Noël, deux ouvrages ont attiré mon attention.

Naissances de Madeleine Jacot Verdeuil.

Image (Pour les gourmets de mots)

"Ces poèmes sont des cadeaux que j'ai reçus et que je donne" nous dit l'auteur dans son introduction. "Pour moi, la poésie est prière, visage entrevu de la Grâce"

Merci aux mots

Merci aux mots qui m'ont cherchée

Dans ma pénombre de chagrin,

Ces mots du soir et du matin.

Merci à toi qui m'as trouvée,

Chant de malheur et de bonheur,

Chair de ma chair qui fus ma chance,

Poème de longue espérance

Né du désespoir de mon coeur.

Car les mots ont fait un sentier

Vers la clarté d'une naissance

Et tout au long de mon errance,

Seigneur, c'est Toi qui m'attendais.

Sur un autre registre le livre de Michel Wagner, Noël : traditions, mystère, poésie; un court ouvrage pour explorer Noël,

Image (Pour les gourmets de mots)

"Le but de cet ouvrage est d'ouvrir aux curieux et gourmands de cette fête un certain nombre de fenêtres d'où le regard puisse embrasser les origines lointaines de Noël et en accueillir les saveurs, les lumières, la musique, la poésie et le mystère."

Nuit de Noël

Anges, musiciens du silence de Dieu,

Qui veillez sur le Verbe encore silencieux,

Emmailloté, couché au creux d'un peu de paille :

Que votre éclat est grand sur cette obscurité !

Du ciel toute la gloire est sur ce Dieu caché

Qui ne peut se cacher, que l'ombre n'en défaille ! 

.......

Edmond Janneret

Christine Kling, chargée de coordination au Siège de la FEEBF