Des arrêts à marquer en 2017 !

Image (Des arrêts à marquer en 2017 !)

Le passage d'une année à l'autre est, pour beaucoup, l'occasion de dresser un bilan de leurs choix, de leurs projets, etc., évaluation suivie de près des fameuses résolutions...

C'est l'arrêt Solution de l'année !

Pour les auteurs du Psaume 46, la bonne solution c'est de reconnaître l'Eternel comme l'abri, l'appui, le secours bien présent dans notre quotidien malmené et inquiétant. Mais pour apprécier ce bienfait de la présence de Dieu dans nos vies, nous sommes invités à nous poser pour goûter une pause apaisante. "Arrêtez, et sachez que je suis Dieu !" résonne à la fin de ce psaume comme pour nous rappeler que face à l'adversité et à l'incertitude de nos lendemains, le Seigneur tout-puissant se fait fort d'être avec nous.

En 2017, plusieurs arrêts, pauses, nous sont proposés comme de belles occasions pour nous souvenir de la fidélité et de l'oeuvre de Dieu dans l'histoire humaine comme dans notre histoire personnelle, et les célébrer !

L'arrêt Formation (la Réformation)

Image (Des arrêts à marquer en 2017 !)  En octobre 1517, Martin Luther affichait, avec ses 95 thèses, sa volonté de réformer sa propre vie à la suite d'une lecture reformatrice, voire "reconvertrice" (excusez le néologisme !), de l'Evangile. Il est de coutume de marquer ici le point déterminant du lancement de la Réformation. 500 ans après cet acte qualifié de fondateur pour la Réforme protestante, nous sommes invités, comme chrétiens protestants, à nous arrêter sur le dessein de Dieu à travers l'engagement d'un Martin Luther pour mieux dessiner notre propre témoignage pour les prochaines années et décennies,...

Avec "Protestants 2017 - 500 ans de Réformes", la Fédération Protestante de France nous engage dans une série de plusieurs rendez-vous pour "Vivre la Fraternité", avec comme point d'orgue un événement national qui se tiendra à Strasbourg du 27 au 29 octobre.

Image (Des arrêts à marquer en 2017 !) Pour célébrer ces "500 ans de renouveau spirituel", le Conseil National des Evangéliques de France compte aussi marquer cette année jubilaire, avec la campagne "Merci pour la Bible", en portant notre regard sur les bienfaits des textes bibliques et de son message.

2017 est également, et symboliquement, l'année du lancement du premier cours pour tous en ligne (MOOC - Massive Online Open Courses) que la Fédération Baptiste met en place. A son rythme, avec ce cours intitulé "En Quête de témoins" alliant vidéos, lectures et travail personnel, le participant suivra Jésus à travers l'Evangile de Jean, découvrant son intention première de faire de chaque lecteur un témoin du message du Christ.

L'arrêt Volution (la révolution)

Image (Des arrêts à marquer en 2017 !) Avec Connexion 2015, la Fédération Baptiste a renoué avec les rassemblements Jeunesse encourageant la jeune génération à être force de propositions et d'actions dans nos églises. En 2017, au week-end de la Toussaint, la seconde édition de Connexion invitera les quelques 600 jeunes attendus au défi de la Révolution : "Jésus peut te changer pour changer le monde à travers toi. Viens vivre la Révolution !" Une pause de trois jours pour mettre en route pour toujours... 

L'arrêt Conciliation (la Réconciliation)

Après "Sauvés par l'Esprit" en 2015, "Sauvés pour servir" en 2016, la Fédération Baptiste termine en 2017 sa trilogie autour du salut avec "Sauvés pour réconcilier". La réconciliation est au centre des préoccupations de notre monde et de nos sociétés : réconciliation des couples, réconciliation Israël-Palestine, réconciliation franco-allemande, réconciliation nord-sud, etc. Mais la Bible place la réconciliation au coeur de l'oeuvre même de Dieu en Jésus-Christ selon le texte connu de l'apôtre Paul en 2 Corinthiens 5.18.

Image (Des arrêts à marquer en 2017 !)

Nous pouvons connaître beaucoup de conciliations, mais combien d'authentiques réconciliations ?

En cette année particulière, prenons donc le temps de toutes ces pauses bienfaisantes. N'attendons pas de prendre la pause de la réconciliation pour éviter de prendre le mur de la séparation !

C'est ce que je nous souhaite en 2017, et au-delà...

Marc Deroeux

Secrétaire Général de la FEEBF

À signaler