Au coeur de la réconciliation

Image (Au coeur de la réconciliation)

2 Corinthiens 5.17-21

Si quelqu'un est dans le Christ, c'est une création nouvelle. Ce qui est ancien est passé : il y a là du nouveau. Et tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était dans le Christ, réconciliant le monde avec lui-même, sans tenir compte aux humains de leurs fautes, et mettant en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc ambassadeurs pour le Christ ; c'est Dieu qui encourage par notre entremise ; au nom du Christ, nous supplions : Laissez-vous réconcilier avec Dieu ! Celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait pour nous péché, afin qu'en lui nous devenions justice de Dieu.

Qu’est-ce que la réconciliation ?

Je ne sais pas si c’est parce que je suis plus sensibilisé à l’idée, du fait que notre Fédération a choisi le thème de la Réconciliation pour cette année, mais j’entends beaucoup parler, dans les médias notamment, de réconciliation. Réconciliation entre les peuples, réconciliation nationale, réconciliation des familles, réconciliation des mémoires... Certains domaines paraissent même désormais "irréconciliables" !

Le dictionnaire rappelle que "réconcilier" c'est faire en sorte que des personnes qui étaient brouillées se mettent à nouveau d'accord. Le terme grec utilisé dans la Bible (συμφιλιώνω) met l'amour au coeur de l'acte de réconcilier. Il est d'ailleurs intéressant de noter que dans le texte du Nouveau Testament sus-cité la réconciliation est du ressort de l'action même de Dieu, Dieu d'Amour manifesté en Jésus-Christ.

La réconciliation est bien au coeur du message biblique, car au coeur de la volonté de Dieu en Jésus-Christ. En tant que chrétiens, c’est-à-dire attachés à Jésus, nous sommes donc non seulement encouragés, mais appelés à prolonger cette réconciliation par notre vie.

Une réconciliation inspirée et incarnée

La réconciliation est l’oeuvre de Dieu par l’Esprit Saint en nous pour nous pousser à agir, à aller, à porter…

Par Jésus-Christ, notre grand frère, Dieu le Père fait de nous ses enfants, renouvelant en nous son esprit, nous communiquant sa pensée, sa façon de voir le prochain et la création. A la croix, lieu d’engagement d’amour infini, Dieu lui-même s’est réconcilié avec le monde, c’est-à-dire avec moi comme avec les autres…

Dans notre quotidien, une vie transformée par Jésus est alors porteuse des fruits de l’Esprit selon Galates 5:18-25.

Plusieurs étapes d'une vie de réconciliation

  1. Enseigner la réconciliation
  2. Accompagner dans la réconciliation
  3. Agir pour la réconciliation

Pour une théologie de la réconciliation et de la responsabilisation

Ayant été au bénéfice de la Réconciliation de Dieu en Christ, nous sommes appelés à vivre la réconciliation autour de nous. Là où nous vivons, comme nous y encourage l'histoire suivante que je tiens d'un collègue :

“C'est où le monde”, demanda Pierre à son papa qui venait d'allumer le globe terrestre sur la table du salon. “C'est tout cela !” lui répondit son père en montrant l'ensemble de la mappe monde éclairée. “Et nous, où sommes-nous ?” reprit le garçon émerveillé. “Là” lui dit le père en montrant un point sur le globe du monde. “Quand je serai grand, j'irai dans le monde !” s'exclama Pierre. “Mais tu es déjà dans le monde…” lui répliqua son père. “Le monde est là où tu es.”

Notre responsabilité de croyant est d'être présent et agissant dans le monde, là où Dieu nous a placés. Entre l'Évangile de la prospérité et l'Évangile de l'assistanat, privilégions l'Évangile de la Responsabilité. Être responsable, c'est être en mesure de répondre de ses actes comme de ses motivations, devant Dieu et devant les hommes.

Dietrich Bonhoeffer, jeune pasteur symbole de la résistance allemande contre le nazisme, compte parmi ceux qui peuvent nous soutenir sur notre chemin de foi. Lui qui, aux heures les plus sombres du XXème siècle, a donné sa vie jusqu’au martyre, écrivait en prison ces paroles que nous chantons désormais avec la Communauté de Taizé.

Image (Au coeur de la réconciliation) Dieu, rassemble mes pensées vers toi.

Auprès de toi la lumière, tu ne m’oublies pas.

Auprès de toi le secours, auprès de toi la patience.

Je ne comprends pas tes voies, mais toi, tu connais le chemin pour moi.

Que le Dieu de la Réconciliation nous aide, par son Esprit, à fleurir notre chemin de la grâce et la vérité venues en Jésus-Christ !

Que ces fleurs portent autour de nous le parfum de la réconciliation, à savoir la justice et la paix qui viennent d'en-haut !

Marc DERŒUX