Attentat de Nice : la triste baie des anges !

Image (Attentat de Nice : la triste baie des anges !) Ce 14 juillet 2016 compte désormais parmi les tristes et dramatiques dates pour notre pays, la France.

Au soir d'une belle journée de fête nationale en France, sur la fameuse baie des anges de Nice, précisément le long de la promenade des anglais, un camion fou a semé la panique et la mort. Plus de 80 morts et de très nombreux blessés sont à déplorer parmi les victimes.

Notre Fédération exprime aux familles endeuillées, aux personnes meurtries physiquement et psychologiquement, aux forces de l'ordre, au personnel soignant, à toutes nos autorités, sa compassion, son soutien et sa solidarité. Avec toutes ses communautés, elle se tient à côté de ceux qui souffrent et prie pour chacun afin que la paix trouve le chemin de tous les coeurs.

Image (Attentat de Nice : la triste baie des anges !) Derrière la violence aveugle de ce lâche attentat se cache le spectre froid et ignoble d'un terrorisme fanatique qui s'impose à nos portes. Ce que veulent les théoriciens qui promeuvent de tels actes meurtriers, c'est le règne de la peur et du chaos. Il serait alors facile de céder au repli sur soi, à la vengeance aussi aveugle qu'inefficace, à la stigmatisation ciblée ou inconsciente.

Lutter contre la barbarie, quelqu'elle soit et d'où qu'elle vienne, c'est d'abord accepter de changer soi-même ! Comme l'a écrit Gustave Le Bon dans Le Fatalisme moderne, "La barbarie change souvent de nom, mais il faut sans cesse lutter contre celle du dedans et celle du dehors." Le chemin de l'Evangile de Jésus-Christ ne propose pas autre chose, à savoir la conversion, c'est-à-dire le changement de mentalité et de vie. Les églises de notre Fédération, avec beaucoup d'autres en France, invitent nos contemporains à emprunter ce chemin de réconciliation et de paix, alors que, de nouveau, la consternation s'est abattue sur notre pays.

Image (Attentat de Nice : la triste baie des anges !) C'est pourquoi toutes les communautés de la FEEBF, leurs membres et sympathisants, sont encouragées à réserver un temps particulier dans la prière et l'intercession lors de leurs prochains cultes autour des sujets suivants :

  • Les familles des victimes
  • Les blessés
  • Les services de secours mobilisés (gendarmerie, police, hôpitaux, pompiers, médecins, etc..)
  • Les nombreuses communautés chrétiennes dont les deux églises baptistes de la FEEBF (francophone et anglophone) de Nice
  • Notre nation et ses dirigeants

"Intercéder, c'est, d'une certaine manière, s'identifier à l'autre à tel point que naisse en nous la compassion car la compassion ouvre à la prière.

Intercéder, c'est, d'une certaine manière être prêts à ce que le don de nous-mêmes soit la réponse de Dieu pour ceux que nous lui avons présentés.

Intercéder, c'est, d'une certaine manière, apprendre Dieu, apprendre à croire en Dieu de façon réelle, confiante et plus encore apprendre quel Amour souffre avec nous lorsque nous souffrons.

Sinon, qui serait ce Dieu auquel nous nous adressons ?"

Extrait de la Règle de la Communauté des Diaconesses de Reuilly

Pour lire les messages et les communiqués reçus, CLIQUEZ ICI !

À signaler