CONGRÈS 2017 - Les vœux et recommandations

Comme chaque année, le Congrès de la Fédération baptiste est l'occasion de prononcer un certain nombre de vœux et recommandations. Lors du Congrès 2017 à Mulhouse, ce sont ainsi 4 vœux et 5 recommandations qui ont été votés.

Nous vous les proposons là dans le texte et à télécharger au format pdf ou fichier powerpoint.

Image (CONGRÈS 2017 - Les vœux et recommandations)

VŒUX

Vœu n°1

Alors que la France vient d’élire un nouveau président et à deux semaines des élections législatives, le Congrès de la FEEBF réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017 tient à assurer le président, le gouvernement et les élus de la prière des Églises afin qu’ils puissent tous œuvrer pour le bien commun, la paix et le progrès de la justice dans notre pays et dans le monde. Nous prions pour que le Seigneur accorde à nos gouvernants la sagesse dans le difficile exercice de leurs responsabilités. Préoccupés par la violence de cette campagne électorale et les profondes divisions qu’elle a fait apparaître dans notre pays nous prions en particulier, et nous invitons les Églises à prier, pour que notre gouvernement œuvre dans un esprit de réconciliation.

Cette prière bienveillante ne nous dispensera pas de continuer d’être attentifs à certaines grandes questions éthiques concernant la société.

Nous prions également que les élections législatives à venir se déroulent dans la paix et le respect des personnes.

Nous rappelons finalement qu’il est de la mission de l’Eglise, comme l’apôtre Paul nous y invite dans sa première lettre à Timothée, de prier régulièrement pour tous ceux qui ont une situation de responsabilité dans la vie de notre pays et des autres nations du monde et demandons aux Eglises d’être attentives à cette dimension de leur service.

Vœu n°2

Nous, le Congrès de la FEEBF réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, sommes préoccupés par la situation en République Centrafricaine qui traverse une période de crise très difficile suite à la guerre civile des dernières années : les populations subissent des exactions et sont impuissantes devant des milices lourdement armées qui n’hésitent pas à utiliser les armes contre le peuple.

Nous constatons que l’Église de République Centrafricaine est traumatisée, les responsables politiques comme les responsables d’Églises craignant pour leur vie et la communauté internationale semblant indifférente.

En conséquence, en lien avec la Fédération Protestante de France et le Conseil National des Evangéliques de France, nous désirons :

·         Manifester notre fraternité et notre solidarité face à la détresse de ce pays,

·         Reconnaître la valeur de l’investissement de la France et en particulier de son armée et en même temps interpeller les autorités de la République Française afin qu’elles encouragent clairement et aident au désarmement des milices opposées au maintien de la paix en République Centrafricaine.

·         Inviter les autorités françaises à un accueil plus favorable des réfugiés de République Centrafricaine.

Le silence des armes ne suffisant pas à la paix, nous encourageons toute initiative de réconciliation.

Vœu n°3

Face à une situation internationale très instable, où il n’y a jamais eu autant de réfugiés dans toute l’histoire de l’humanité, le Congrès de la FEEBF réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande au nouveau gouvernement d’être attentif à la situation dramatique que vivent des milliers de personnes, en partie aussi par notre faute, et de tout entreprendre pour un accueil digne du pays des Droits de l’Homme ; d’assouplir les règles d’asile et de permettre l’intégration du plus grand nombre possible d’entre eux, sans que cela se fasse au détriment de ceux qui, au milieu de nous, vivent en très grande difficulté ou même dans la rue.

Le pauvre et l’étranger peuvent être une « chance », une « perle » pour notre nation. Les accueillir dignement relève du devoir d’hospitalité et pour nous de l’obéissance à l’Evangile.

Le Congrès encourage les Églises de la FEEBF à unir leurs forces à celles de l’ABEJ Nationale, du CNEF-Solidarité et de la FEP (Fédération de l’Entraide Protestante) pour que cet accueil soit le plus efficace et lumineux possible.

Vœu n°4

Dans le cadre de la Fédération Protestante de France dont elle est membre depuis plus de 100 ans (1916), les membres de la FEEBF apprécient la collaboration avec d’autres unions d’Églises, œuvres et mouvements issus de la Réforme. La FEEBF s’associe, avec l’ensemble des Églises chrétiennes, à la commémoration des 500 ans de réformes avec joie et reconnaissance à Dieu.

Les membres de la FEEBF reconnaissent la réalité de certains différends avec d’autres membres de la Fédération Protestante mais veulent réaffirmer qu’ils sont surmontables, notamment dans le cadre proposé par le rapport de la mission sur le lien fédératif, adopté à l’Assemblée générale de la Fédération Protestante en janvier dernier.

La FEEBF reçoit avec gratitude ce rapport. Elle en partage les éléments d’analyse et l’effort de clarification. Elle s’associe également au nouvel élan que veut susciter ce rapport et participer à sa mesure à la vocation de la FPF.

le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande au Conseil de participer activement à la mise en œuvre des recommandations proposées dans le rapport et d’aider les Églises de la FEEBF à le faire pour celles qui les concernent.

RECOMMANDATIONS

Recommandation n°1

Le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande qu’il soit mis en place avec les Eglises et/ou les pasteurs et les Conseils d’Église en partance de la FEEBF ou en questionnement un processus de dialogue ou de médiation non encore essayé en vue d’une éventuelle réconciliation.

Recommandation n°2

Le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande au Conseil d’œuvrer à la création d’une commission théologique au sein de notre fédération visant notamment à :

·         Approfondir les fondements bibliques et théologiques de notre foi.

·         Etre force de propositions particulièrement dans le domaine de notre ecclésiologie baptiste.

·         Devenir un partenaire de dialogue privilégié avec les commissions théologiques d’autres unions d’Églises.

Recommandation n°3

Le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, désire exprimer sa reconnaissance envers le conseil et les permanents pour le travail accompli fidèlement pendant l’année écoulée. Nous reconnaissons que cette année fut difficile : contexte de tensions et de départs de certaines de nos Églises, réflexion approfondie autour de nos liens fédératifs (FPF).

Ce travail était important, nécessaire, et il a été bien mené. Nous désirons à présent encourager la FEEBF à se concentrer sur ses missions essentielles : réflexion sur notre vision, accompagnement et croissance de nos Églises, implantations de nouvelles communautés, recherche et encouragement de nouvelles vocations, soutien des départements et œuvres de la Fédération, etc.

Recommandation n°4

La Fédération Baptiste est à la fois membre de la Fédération Protestante de France (1916) et membre du Conseil National des Evangéliques de France (2010).

La FEEBF a depuis toujours compris comme une dimension importante de sa vocation d’être une passerelle d’unité entre chrétiens et particulièrement entre ces deux instances et les différentes sensibilités du protestantisme.

Le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande au Conseil de peser de tout son poids pour que soient renforcés le dialogue et la coopération entre le CNEF et la FPF. Dans cette optique, le Congrès demande au Conseil que soit créée une instance pérenne de rencontre entre la FPF et le CNEF.

Recommandation n°5

Notre société prend de plus en plus conscience de l’impact de notre mode de vie occidental sur l’environnement et sur les relations humaines. Des groupes se sont mis en action et proposent des solutions : réduction des déchets, décroissance, simplicité volontaire, Communication Non Violente, énergies alternatives, réduction des déplacements, économie solidaire, services d’entraide, permaculture, agroécologie…

Le Congrès de la FEEBF, réuni à Mulhouse du 25 au 27 mai 2017, demande au Conseil d’engager une réflexion théologique sur ces questions, afin que les Églises puissent à leur tour prendre position et agir en fonction de leurs situations.

LES VŒUX ET RECOMMANDATIONS au format powerpoint

voeux-et-recommandations-2017.pptxvoeux-et-recommandations-2017.pptx
Taille : 293.9 ko

LES VŒUX ET RECOMMANDATIONS au format pdf

FEEBF-Congres-2017-Voeux-et-recommandations.pdfFEEBF-Congres-2017-Voeux-et-recommandations.pdf
Taille : 112.8 ko