Alliance Baptiste Mondiale - Vœux de l’Assemblée Générale 2017, Bangkok (Thaïlande)

Image (Alliance Baptiste Mondiale - Vœux de l’Assemblée Générale 2017, Bangkok (Thaïlande))

I. L’esclavage et le trafic des êtres humains

L’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale, lors de sa réunion tenue à Bangkok, Thaïlande, du 5 au 7 juillet 2017,

RECONNAÎT que l’Assemblée Générale a régulièrement rappelé à la famille mondiale des  baptistes l’existence de la pratique néfaste de l’esclavage moderne ;

REGRETTE la triste réalité que l’esclavage et le trafic des êtres humains existent de nos jours au sein de presque toutes les sociétés ;

DÉPLORE l’expérience traumatisante vécue par des êtres humains comme nous, qui sont tenus captifs contre leur volonté et obligés de participer à des activités économiques, violentes, etc. au profit personnel d’autres personnes ;

CONDAMNE ceux qui créent la demande pour de tels services, qui perpétuent ces formes d’esclavage moderne ;

ENCOURAGE chaque initiative légale et sociale pour empêcher et éliminer ces formes d’esclavage moderne et de trafic des êtres humains ;

ENJOINT les baptistes du monde à utiliser le nombre croissant de ressources bibliques, théologiques et pratiques pour informer le public au sujet de l’injustice et pour défendre les  victimes d’esclavage moderne et de trafic des êtres humains ;

APPELLE toutes les instances baptistes, les Églises et leurs membres, dans leur témoignage et leur ministère chrétien, à chercher activement comment prendre position pour les droits des“plus petits d’entre mes frères”et à lutter en vue de l’abolition de l’esclavage moderne et du trafic des êtres humains, en prenant soin de ceux qui sont affectés ; et

ENCOURAGE les baptistes à collaborer avec d’autres chrétiens et avec toutes les personnes de bonne volonté qui veulent, elles aussi, faire cesser cette injustice personnelle, sociale et économique.

II. La liberté religieuse en Russie

L’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale, lors de sa réunion tenue à Bangkok, Thaïlande, du 5 au 7 juillet 2017,

RÉAFFIRME l’engagement historique des baptistes pour la liberté religieuse comme un don de Dieu pour tous, quelles que soient leurs dénominations ou religions ; et nous rappelons aussi que ce même engagement est affirmé dans l’article 18 de laDéclaration des droits de l’homme des Nations Unies, dont la Fédération Russe est signataire ;

NOTE, avec une grande préoccupation, le passage d’une législation récente qui limite l’évangélisation et l’œuvre missionnaire des mouvements minoritaires, ce qui a amené une détérioration de la liberté religieuse en Russie ;

REGRETTE le fait que cette loi a été utilisée pour déclarer  illégal le mouvement des Témoins de  Jéhovah en tant que groupe religieux, le traitant de “groupe extrémiste” et cherchant à rendre illégal son culte ;

NOTE, avec une grande préoccupation, le fait que nos frères baptistes ainsi que d’autres croyants chrétiens en Russie ont été arrêtés et ont dû payer des amendes au cours de l’année passé à cause de ces nouvelles lois contre la liberté religieuse ;

APPROUVE la réaction de l’Union Baptiste Russe pour avoir soutenu le principe de la liberté religieuse pour tous, même pour ceux avec qui ils ont de réelles différences d’opinion, tels les Témoins de Jéhovah, et pour avoir exprimé au Président Poutine sa “grande préoccupation” face à cette violation de la “liberté de  conscience de dizaines de milliers de citoyens de la Fédération Russe qui confessent les enseignements des Témoins de Jéhovah” ;

EXHORTE le Président, le gouvernement et la législature de la Fédération Russe à réaffirmer les droits religieux de tous leurs sujets, en particulier ceux des Témoins de Jéhovah, à l’occasion de leur appel après avoir été déclaré une organisation illégale ;

SOUTIENT les droits de chaque groupe religieux en Russie, en particulier ceux des minorités religieuses, à exister légalement et à exercer leur culte dans la liberté, tel que le stipule la Constitution de la Fédération Russe et laDéclaration des droits de l’homme des Nations Unies,Article 18.

III. La liberté Religieuse aux États-Unis

L’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale, lors de sa réunion tenue à Bangkok, Thaïlande, du 5 au 7 juillet 2017,

RAPPELLE le fait que la liberté de religion et de conscience pour tous est une des valeurs fondamentales de l’Alliance Baptiste Mondiale ; que cette Alliance s’oppose à toute sorte de discrimination basée sur la foi ou la religion ; et que cette liberté est aussi un des piliers fondamentaux de la Constitution des États-Unis d’Amérique ;

NOTE que l’interdiction de voyager aux États-Unis imposée pour les ressortissants de plusieurs nations à majorité musulmane soulève de réelles préoccupations au sujet de la liberté religieuse, car cette Alliance croit qu’aucune loi  ne devrait être utilisée pour discriminer sur la base de la religion ;

EXHORTE le PrésidentTrump et le gouvernement des États-Unis à affirmer leur engagement historique en faveur de la liberté religieuse pour tous au fur et à mesure que le processus légal autour de cette question  continue ; et

APPELLE les baptistes desÉtats-Unis à comprendre lesimplications de la discrimination religieuse et à maintenir fermement les principes de la liberté religieuse, principes chers aux baptistes.

IV. Les réfugiés en Afrique de l’est

L’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale, lors de sa réunion tenue à Bangkok, Thaïlande, du 5 au 7 juillet 2017,

RÉAFFIRME le vœu intitulé “Le Ministère aux Réfugiés” adopté par l’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale lors de sa rencontre à Vancouver au Canada,  du  6 au 8 juillet 2016 ;

RECONNAÎT les circonstances aggravées au sein de certains pays d’Afrique de l’est qui ont augmenté considérablement le nombre de réfugiés qui cherchent nourriture, abri et sécurité ;

RECONNAÎT aussi la réponse héroïque des instances baptistes en Afrique de l’est face à ces circonstances changeantes ; et

DEMANDE instamment aux baptistes du monde à se souvenir du peuple d’Afrique de l’est dans leur prière et à les aider autant que possible.

V.  La crise humanitaire au Venezuela

L’Assemblée Générale de l’Alliance Baptiste Mondiale, lors de sa réunion tenue à Bangkok, Thaïlande, du 5 au 7 juillet 2017,

FAIT PART de sa préoccupation au sujet du climat d’instabilité politique et sociale ainsi que de la  violence au Venezuela, qui a dégradé la situation socio-économique et provoqué un manque de vivres et de médicaments ;

EXPRIME sa compassion envers le peuple vénézuélien, et en particulier envers nos confrères baptistes dans le pays ;

DEMANDE instamment aux autorités vénézuéliennes d’autoriser l’arrivée dans leur pays de l’aide  humanitaire, et de faciliter l’accès à ceux qui souhaitent aider dans les secteurs de la société qui sont les plus affectés ;

CONDAMNE la violence sous toutes ses formes et demande le respect pour la voie démocratique afin de garantir un moyen juste pour sortir de la situation grave qui affecte la nation ;

PRIE pour tout le peuple du Venezuela, pour que la paix revienne et que les divisions internes cessent.

Image (Alliance Baptiste Mondiale - Vœux de l’Assemblée Générale 2017, Bangkok (Thaïlande))